jeudi 25 juillet 2024

JO 2024 :A quoi bon mobiliser l’Inspection du Travail si tout est permis ?

mardi 7 mai 2024

Les Jeux Olympiques vont être l’occasion de « recruter » des dizaines de milliers de « bénévoles » (plus de 45 000, excusez du peu !). Le tout encouragé par les pouvoirs publics !

Pour le gouvernement, l’action des services de contrôle doit se focaliser sur les agent·es de sécurité (tout le monde est-il bien déclaré ?), alors que, beaucoup de potentiels « faux bénévoles » seront à leurs côtés, en plein travail dissimulé.

Ainsi, sans honte, le Ministère du Travail offre ses services et ses bons conseils pour permettre l’utilisation massive et gratuite de bénévoles au cours des JO de 2024 et instaure quasiment une « présomption de bénévolat » destinée à faire échec à une éventuelle requalification des missions bénévoles en emplois salariés !

Promouvoir le travail gratuit pour une structure qui brasse des milliards, n’est-ce pas indécent ?

Tract JO 2024 - CGT inspection du Travail














Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.