jeudi 13 juin 2024

IHS - Jusqu’à plus de 100 ans, Odette a milité !

mercredi 31 mai 2023

« La petite amie de Guy Môquet », comme on le lisait souvent, est décédée ce 27 mai 2023 à Drancy. Comme si elle avait tout organisé, après avoir fêté ses 100 ans le 27 décembre 2022, elle est décédée au matin de la journée nationale de la Résistance.

Après un parcours mouvementé, adhérente du Parti communiste français, Odette Lecland est arrêtée le 14 juillet 1941 pour avoir participé à une manifestation contre l’occupant et condamnée à mort. Elle est transférée à Châteaubriant en septembre 1941 dans un convoi de 48 femmes, puis internée le 12 mai 1942 au camp d’Aincourt. Elle s’évade en 1944 et va rejoindre les Francs-tireurs et partisans (FTP) à Bordeaux.

Odette (au centre) au camp de Mérignac.
© Photos Carine Picard-Nilès.

À Châteaubriant, au camp de Choisel, elle aura la triste expérience de voir ses 27 camarades, en grande majorité de la CGT, partir se faire fusiller par les nazis le 22 octobre 1941, dont son ami Guy Môquet.

À la Libération elle épousera Maurice Nilès, communiste, commandant FFI, qui sera maire de Drancy en 1959. Il sera un des présidents de l’Amicale Châteaubriant-Voves-Rouillé-Aincourt ; Odette lui succédera après son décès. Elle aura toujours à cœur de participer aux cérémonies annuelles à Châteaubriant, (entre autres) en l’honneur de ses camarades fusillés, mais aussi de l’ensemble des 50 Otages.

Une femme admirable, gentille, avec un caractère bien trempé, une amie, une camarade, vient de nous quitter en nous laissant un héritage qu’il faudra jour après jour entretenir : le combat contre la peste brune !

Lors de l’Assemblée générale de l’Amicale, à la mairie de Paris, le 12 mars 2011.
(De G à D : Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF, Bernard Thibault, Secrétaire général de la CGT, Odette Nilès, Présidente de l’Amicale)

Nous nous souvenons de ce qu’elle nous a transmis lors du 80e anniversaire des exécutions à Châteaubriant, sur le lieu même de l’exécution des Vingt-sept : “Ne laissez pas s’éteindre cette flamme de la résistance en leur hommage. Soyons toujours dignes d’eux” témoigne t’elle en référence au message gravé par Guy Môquet, le plus jeune fusillé, sur les planches des cabanes des prisonniers [1].

Notre Institut d’histoire sociale CGT de Loire-Atlantique présente toutes ses condoléances à sa famille et à ses proches.
Respect Madame.

Patrice Morel
le 31/05/2023


(Sauf indication © photos IHS CGT 44 | Patrice Morel)

Obsèques
Elles ont lieu lundi 5 juin 2023 à 14h15 au cimetière de Drancy rue Sacco & Vanzetti.

Références

Bibliographie

  • La fiancée : d’après la vie d’Odette Nilès, l’amoureuse de Guy Môquet - Abolivier Gwenaëlle, Vaccaro Eddy - Édition Noctambule
  • Guy Môquet - Mon amour de jeunesse - Serge Filippini - Édition de L’Archipel (voir sur Biblio)

[1Source CGT















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.