dimanche 26 juin 2022

Rassemblement Retraités CGT le 12 mai à la CARSAT

jeudi 12 mai 2022

Dans le cadre d’une semaine de mobilisation nationale des retraité.es, les retraité.es CGT de Loire Atlantique exigerons de la CARSAT le maintien des bulletins de pensions « papier ». Des cartes pétitions seront remises au responsable CARSAT.

La totale dématérialisation des services publics créent des citoyens de seconde classe !

Nantes, le 4 mai 2022 - Communiqué de Presse USR-CGT 44

Depuis 6 mois l’Union Confédérale des Retraités CGT mène une campagne pour obtenir un bulletin de pension de retraite en format papier pour chaque retraité.

Cette initiative est concrétisée par la signature d’une carte pétition adressée au 1er ministre. Les semaines du 9 au 20 mai de nouvelles actions sont proposées par le dépôt de ces cartes-pétitions auprès des CARSAT et de la CNAV.

Sur la région Pays de la Loire, l’Union Syndicale des Retraités CGT 44 a demandé au nouveau Président du Conseil d’Administration de la CARSAT et la nouvelle Directrice de recevoir une délégation pour leur remettre les cartes-pétitions collectées par les différentes USR-CGT départementales.

Alors que près de 70% des personnes âgées ne maitrisent pas ou mal l’informatique et les communications électroniques (illectronisme), le numérique ne peut pas et ne doit pas être leur seul interlocuteur dans une société totalement dématérialisée, déshumanisée qui engendre le repli, l’exclusion et la perte de droits.

Pour ne plus subir les surprises et déconvenues de découvrir en début d’année 2022 que les augmentations de pensions de retraites si minimes soient-elles se sont traduites par des versements inférieurs de 20 à 60€ par personne en raison du franchissement du seuil pour l’application du taux de CSG du Revenu Fiscal de Référence chez les retraités les plus modestes sans aucune information ni justification de l’administration ou des caisses de retraites.

JEUDI 12 mai, l’Union Syndicale des Retraités CGT de Loire-Atlantique appelle les Retraités à se rassembler à 10h30 place de Bretagne. Les USR-CGT des Pays de la Loire iront en délégation auprès du nouveau Président du Conseil d’Administration de la CARSAT et la nouvelle Directrice déposer les cartes pétitions adressées au 1er ministre.

À travers ce bulletin de pension, les retraités exigent un droit à l’information sur :

  • • Le montant de leur pension
  • • Les différents prélèvements contributifs CSG, CASA, CRDS...
  • • Le prélèvement à la source de l’impôt

Avoir un bulletin de pension papier, c’est aussi un droit à la citoyenneté

carte pétitions bulletin pensions

Un « bulletin de pension de retraite » pour tous les retraités = Un droit à l’information et à la citoyenneté

La dématérialisation des procédures administratives conduit à la marginalisation des personnes bien au-delà des plus vulnérables.

Le développement des technologies numériques a un impact important sur la vie sociale et politique.

La société est de plus en plus fragmentée, renvoyant au chacun pour soi.

La fracture numérique peut être profonde et source de nouvelles inégalités.

Ceci n’est pas inéluctable.

Les retraités se sentent exclus de ces nouvelles procédures.

Comment comprendre pour un retraité, interpréter, les variations des versements mensuels des différentes pensions sur le compte bancaire ?

Comment éventuellement contester ces versements ?

S’agit-il d’une baisse ou d’une augmentation des cotisations sociales prélevées (CSG, CRDS, Casa,...) ?

S’agit-il d’une variation du montant du prélèvement à la source (PAS) de l’impôt, ou bien, du changement du montant brut de la pension ?

Un seul recours,... internet.

Sauf que 30% des retraités ne recourent pas au numérique pour des tas de raisons : pas d’équipement ou manque de périphériques (relais internet, imprimante, scanner, ...), situation dans une zone blanche ou bien tout simplement : manque de maîtrise de l’outil informatique.

Trois français sur cinq éprouvent des difficultés à utiliser l’ordinateur pour effectuer leurs démarches administratives

Comment fournir les documents nécessaires pour une aide sociale, pour un emprunt, .... etc.

Pour la CGT, ne pas avoir accès à ses droits est une atteinte à la démocratie et à la citoyenneté.

Un retraité, comme tout citoyen, doit pouvoir accéder à la vérification de ses ressources.

À ce problème de démocratie, d’information, de service public, s’ajoute la tendance actuelle, des administrations, des banques, ... incitant à supprimer les relevés papier.

Avec cet objectif du tout numérique, quelle place pour le citoyen retraité ?

Le défenseur des droits dénonce la dématérialisation des procédures administratives qui conduit à la marginalisation des personnes les plus vulnérables : « À l’heure du digital et du numérique, nombre de nos concitoyens sont perdus dans leurs démarches, plus on nous promet de simplification, plus la complexité des procédures s’accroît... ».

Pour la CGT, l’accès à l’information de sa pension de retraite doit-être sur support papier

La CGT est à l’initiative d’une campagne pour l’obtention de cette revendication et a besoin de l’appui de tous pour la faire aboutir.

Outre les rencontres prévues avec les administrateurs de caisses de retraites et
complémentaires, les parlementaires seront aussi sollicités.















Accueil du site |  Site réalisé par la Cgt et propulsé par SPIP.